Différence entre newsletter et e-mailing : 3 choses à savoir

Déc 9, 2021 | 2 commentaires

Différence entre newsletter et e-mailing : 3 choses à savoir

Faites-vous précisément la différence entre newsletter et e-mailing ? Lorsque j’accompagne mes clients dans leur stratégie d’e-mail marketing, je constate très souvent qu’il y a des erreurs de vocabulaire. Pourtant, e-mailing et newsletter sont différents en tous points : ils n’ont pas les mêmes objectifs et relèvent de deux méthodes de communication en ligne bien distinctes. Je vous propose de découvrir les caractéristiques propres à chaque format de contenu et de les comparer. L’intérêt : identifier ce que chacun d’entre eux peut apporter à votre business.

La newsletter : une lettre d’information en ligne

La newsletter est un e-mail d’information que vous envoyez à une fréquence régulière à votre liste d’abonnés. Ici, le but du courrier électronique est de créer un lien de confiance avec votre audience, et de générer un sentiment de proximité en vous invitant fréquemment dans la boîte de réception de vos contacts 💌. Faire une newsletter attractive et percutante est un puissant levier d’acquisition et de fidélisation.

Ce qui fait la différence entre e-mailing et newsletter, c’est que vous pouvez parler de beaucoup de choses qui n’ont pas de rapport direct avec votre offre.

Dans une newsletter hebdomadaire ou mensuelle, vous pouvez ainsi :

  • évoquer votre quotidien d’entrepreneur(e) en toute transparence ;
  • prodiguer des conseils et astuces dans votre domaine d’activité ;
  • partager les coulisses de votre société ;
  • faire part d’une réflexion sur un sujet d’actualité ;
  • mettre en avant un témoignage ou un cas client.

💡 Autre possibilité : promouvoir vos derniers articles de blog ou épisodes de podcast, afin d’attirer du trafic qualifié sur votre site web. Si vous voulez avoir davantage d’idées, je vous ai publié une vidéo Instagram avec différents exemples de contenus de newsletters qui cartonnent.

La newsletter d’entreprise est un format de contenu incontournable quand on cherche à renforcer son image de marque. Votre mailing list vous appartient, contrairement à vos comptes sur les réseaux sociaux. Une liste d’adresse e-mails de prospects et de clients avec lesquels communiquer en toute autonomie s’avère donc très précieuse.

L’e-mailing : une campagne marketing

L’e-mailing consiste à envoyer une série d’e-mails automatisés. Ce sont des mails de vente qui reposent sur un principe fondamental pour développer votre chiffre d’affaires : l’automatisation via un autorépondeur.

Pour optimiser vos résultats, il est conseillé de segmenter votre liste d’e-mails. C’est ce qui fait l’objet d’une autre différence entre newsletter et e-mailing : la possibilité d’exploiter vos étiquettes ou « tags » pour cibler au maximum vos prospects en fonction de leur niveau d’intérêt.

📧 Concrètement, vous pouvez miser sur plusieurs types d’e-mailing marketing :

  • une séquence de bienvenue que vous envoyez à toutes les personnes qui se sont abonnées à votre newsletter, qui ont téléchargé un lead magnet sur votre site internet ou qui se sont inscrites à votre dernière Masterlcass ;
  • une séquence promotionnelle pour annoncer la sortie de nouveaux produits ou d’une nouvelle offre de services ;
  • des e-mails de cross-selling et up-selling pour encourager vos clients à compléter leurs achats avec des produits complémentaires ;
  • une séquence de réengagement pour vous rappeler au bon souvenir de vos contacts inactifs sur votre mailing list.

Les 3 grandes différences entre newsletter et e-mailing

Résumons tout ce que je viens de vous expliquer : la distinction entre newsletter et e-mail marketing repose sur de nombreux critères relatifs à votre stratégie de communication et de vente en ligne. Voyons ensemble les 3 principales différences entre e-mailing et newsletter.

1. Les objectifs

La newsletter a pour mission de fidéliser vos abonnés et de créer un lien particulier avec eux. L’objectif est aussi d’améliorer votre visibilité sur le web en proposant un contenu de qualité à vos destinataires réguliers.

L’e-mailing a une visée clairement commerciale. Il s’agit d’exploiter le lien de confiance établi grâce à votre newsletter pour vendre et augmenter vos revenus 📈. C’est donc le contenu promotionnel par excellence.

2. La fréquence d’envoi

C’est vous qui déterminez quand envoyer votre newsletter, principalement en fonction de votre public cible. Quel que soit votre choix, le rythme d’envoi d’une newsletter est forcément régulier : chaque semaine, chaque mois, deux fois par mois, etc. Cette périodicité crée une habitude chez vos destinataires. Ils s’attendent à recevoir de vos nouvelles.

A contrario, une campagne d’e-mailing est ponctuelle. Là encore, c’est à vous de réfléchir à une stratégie commerciale pour communiquer à temps sur vos offres et pour inciter vos prospects à passer à l’action au bon moment.

3. Les contenus

Dernière différence entre newsletter et e-mailing : le type de contenu créé. Dans l’idéal, votre newsletter doit mettre en avant des informations originales et inédites, auxquelles seule votre audience aura accès. Ce sont des contenus inspirants, drôles ou même émouvants. Si vous maîtrisez l’art du storytelling, vous avez toutes les cartes en main pour toucher en plein cœur vos lecteurs et les faire se sentir proches de vous 🥰.

La vente par e-mail, elle, nécessite d’avoir un contenu commercial qui débouche sur un seul appel à l’action. C’est l’occasion de démontrer tout votre savoir-faire en matière de copywriting ! Là encore, vous pouvez jouer sur des leviers émotionnels pour convertir vos potentiels acheteurs, mais avec des formats courts et percutants. Contrairement à la newsletter, ce sera un véritable exercice de répétition : mail après mail, vous devez convaincre votre destinataire de cliquer sur votre CTA ou call-to-action.

En définitive, l’un des seuls points communs entre newsletter et e-mailing, c’est que vous pouvez les créer à partir d’un même outil. Cependant, certains logiciels d’e-mailing gratuits ne permettent pas de créer des landing pages ou d’analyser en profondeur vos statistiques de performance. Je vous conseille donc d’opter pour un outil payant, mais très complet. Vous pouvez par exemple tester gratuitement ActiveCampaign, ma plateforme d’automatisation préférée 😍.

À mon sens, la newsletter d’entreprise est une course de fond, tandis que le-mailing est une sorte de sprint à des moments clés de votre activité (lancement d’un produit ou d’une offre, vente flash sur votre e-commerce avec des promotions ou encore période de soldes). C’est sans doute ce qui fait la richesse de cette différence entre newsletter et e-mailing : leur complémentarité au sein de votre tunnel de conversion. Sans e-mailing, vous disposeriez d’une communauté fidèle et engagée, mais vos ventes resteraient au point mort. À l’inverse, sans newsletter, vos e-mails de vente atterriraient comme un cheveu sur la soupe dans le quotidien de vos prospects !

💡 Si vous souhaitez être conseillé(e) et guidé(e) pas à pas pour la création d’une newsletter et le paramétrage de vos campagnes d’e-mailing, sachez que je propose différents accompagnements pour les entrepreneurs. Régulièrement, j’ouvre aussi 5 places pour un coaching en e-mail marketing 100 % personnalisé : nous surmontons ensemble toutes vos difficultés techniques et nous mettons en place une stratégie sur mesure. Mon but : automatiser et augmenter vos ventes sur le long terme !

20 TEMPLATES
D’EMAILS DE BIENVENUE

pour accueillir vos nouveaux inscrits dans votre mailing list sur un ton bienveillant et punchy.

Les emails de bienvenue sont la base pour vous présenter vous, vos offres et surtout commencer à créer du lien ! Et pourquoi pas faire vos premières ventes ?

2 Commentaires

  1. mathieu

    Bonjour, est-ce que insérer des smileys ou émojis dans l’objet peut augmenter la probabilité de passer en spam ? Merci

    Réponse
    • alexandrina

      Bonjour Mathieu, non les emojis ne sont pas un souci pour le spam. Vous pouvez aller dans le dossier spam pour plusieurs raisons comme par exemple :
      – La non authentification des emails
      – L’utilisations de spamwords
      – Une liste non qualifiée qui n’ouvre pas vos emails

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *