Quand envoyer une newsletter ? | 3 critères décisifs

Nov 3, 2021 | 0 commentaires

Quand envoyer une newsletter ? | 3 critères décisifs

C’est une question que vous vous êtes déjà sans doute posée : quand envoyer une newsletter ? Existe-t-il un jour ou un horaire idéal pour maximiser votre taux d’ouverture, voire votre taux de clic ? Vous vous en doutez : il n’y a pas qu’une seule réponse valable, car le « bon timing » dépend de plusieurs facteurs. Cependant, il existe quelques astuces pour vous permettre de connaître le meilleur moment pour envoyer une newsletter. Si des études marketing existent à ce sujet, c’est VOTRE audience cible et VOS objectifs qui feront pencher la balance ! Voici 3 critères à prendre absolument en compte pour savoir quand programmer au mieux votre envoi.

1. Votre public cible

Contrairement à une série d’e-mails marketing automatisée (des e-mails de bienvenue ou une séquence de réengagement par exemple), la newsletter doit être envoyée à une fréquence régulière et à un moment fixe pour fidéliser votre audience. C’est un pilier de votre stratégie de contenus !

Ce bulletin d’information (et petit mot d’amour à vos abonnés 🥰) permet de nouer une relation de confiance sur la durée, en créant plus de proximité entre vous et votre destinataire. Or, pour savoir quand fixer ce rendez-vous par e-mail, il est indispensable de prendre en compte toutes les caractéristiques de votre cible marketing.

D’où l’importance de connaître sur le bout des doigts le quotidien et les comportements de votre « buyer persona», ce fameux client idéal que vous souhaitez atteindre à travers vos lettres d’informations périodiques.

🔎 Pour définir le meilleur jour pour envoyer une newsletter, vous devez prendre en compte :

  • la nature de votre cible (B2B ou B2C) ;
  • ses contraintes personnelles et/ou professionnelles ;
  • ses habitudes de consommation de l’information sur support numérique.

Prenons un cas concret : vous vendez des jouets en bois sur votre boutique en ligne. Votre newsletter s’adresse des parents et plus particulièrement à des mamans. Lorsque l’on a un tout-petit, le rythme de vie est totalement chamboulé : pensez-vous qu’il soit judicieux d’envoyer un e-mail hebdomadaire en plein après-midi, un jeudi ? Je pense que vous avez la réponse. 😉

Pour autant, programmer un envoi de newsletter le week-end n’est pas la meilleure solution : c’est la période de la semaine réservée aux courses, aux tâches ménagères et aux activités avec les enfants.

Autre exemple : vous rédigez une newsletter pour entrepreneur. Vous ciblez principalement des freelances, connectés pratiquement en permanence dans le cadre de leur activité. La fausse bonne idée : envoyer votre e-mail au hasard, en partant du postulat que votre destinataire consomme du contenu à longueur de temps.

Ouvrir un e-mail ne signifie pas toujours que l’on est en état de le lire, surtout quand il y a un flux d’informations en continu dans la boîte de réception.

🤫 Le secret d’une newsletter qui engage? Envoyer le bon contenu, à la bonne personne ET au bon moment : celui où la capacité d’attention est à son maximum.

2.  Les chiffres avancés par les études marketing

Dans le domaine du B2B (Business to Business), de nombreuses études ont été menées afin de savoir quand envoyer sa newsletter. Ces chiffres peuvent vous donner des indications pour choisir le bon jour d’envoi.

En 2017, Sendinblue a partagé une excellente infographie sur le meilleur moment pour envoyer une newsletter en fonction des secteurs d’activité : e-commerce, boutiques physiques, agences de marketing ou encore secteur associatif.

Verdict ?

❌ Il vaut mieux éviter d’envoyer une newsletter destinée à des professionnels le lundi, le vendredi, le week-end ou en soirée. Les jours fériés et les veilles de vacances scolaires sont des moments peu appropriés pour ouvrir et lire attentivement une newsletter. Cela paraît assez logique étant donné le rythme de travail en France.

✅ Privilégiez plutôt le jeudi matin si vous vous adressez à des prestataires de services, et le mercredi en fin de matinée si vous vendez des produits sur internet. Le meilleur horaire pour une newsletter se situe généralement entre 10 h et 11 h, en fin de matinée.

EN B2C (Business to Customer), les habitudes diffèrent et sont plus complexes à évaluer. Il y a quelque temps, j’ai partagé une statistique très étonnante sur mon compte Instagram : 70 % des internautes lisent leurs e-mails au lever, voire lorsqu’ils sont encore dans leur lit ! D’autres moments sont également propices à la lecture d’un e-mail : la pause déjeuner en semaine ou le soir, après le travail.

 

3. Vos propres statistiques d’e-mailing

Dans votre logiciel d’e-mailing, prêtez attention à vos indicateurs de performance afin de savoir exactement quand envoyer une newsletter. Le but de ces KPI (Key Performance Indicator en anglais) : savoir si vos newsletters génèrent de l’engagement.

📊 Certaines données sont extrêmement précieuses pour ajuster votre stratégie d’inbound marketing :

  • le taux de délivrabilité (pour savoir si votre newsletter n’a pas atterri dans les spams de vos contacts) ;
  • le taux d’ouverture ;
  • le taux de clic sur le CTA (le fameux appel à l’action si vous mettez le lien d’un article de blog ou d’une page de votre site par exemple).

Si vous vous servez de Mailchimp pour vos newsletters, sachez qu’il est possible d’activer une optimisation de l’heure d’envoi (Send Time Optimization en anglais). Le logiciel s’inspire de données scientifiques pour déterminer le moment le plus opportun pour une newsletter. C’est une fonctionnalité avancée, uniquement disponible avec l’abonnement « Standard » ou le plan « Premium ».

💡 Quel que soit l’outil que vous choisissez, il peut être judicieux de faire ce que l’on appelle un « A/B testing » pour votre newsletter d’entreprise. Vous avez segmenté votre liste d’e-mails ? Veillez à effectuer ce test sur un même groupe de contacts ou sur un échantillon représentatif au sein d’un même groupe.

L’arme ultime pour savoir quand envoyer une newsletter : le sondage

C’est tout bête, mais si vous avez une question liée aux préférences de vos prospects, pourquoi ne pas tout simplement leur demander leur avis ? Seul problème : si vous constatez que votre taux d’ouverture est trop bas, il n’est pas très logique d’interroger vos destinataires en posant la question dans un e-mail.

Pas de panique ! Grâce aux réseaux sociaux, vous pouvez sonder l’opinion de vos abonnés concernant le meilleur horaire pour programmer une newsletter.

💡 Publiez un post en posant clairement la question avec des propositions de créneaux horaires. Utilisez aussi le sticker « quiz » en story sur Instagram. Notez que la participation sera nécessairement plus faible si vous partagez votre sondage avec le sticker « boîte à question », puisque l’abonné(e) devra prendre l’initiative de proposer un jour ou une heure précise.

En définitive, c’est l’expérience qui prime sur la théorie ! À vous de définir quand envoyer une newsletter en fonction du profil de votre cible marketing et des statistiques fournies par votre outil d’e-mailing. Rien ne vous empêche de suivre les recommandations publiées régulièrement par les experts du marketing digital, tant que vous confrontez ces données à vos propres résultats. Il ne reste plus qu’à définir votre stratégie d’e-mails marketing pour fidéliser vos prospects et faire exploser vos ventes ! 🚀

20 TEMPLATES
D’EMAILS DE BIENVENUE

pour accueillir vos nouveaux inscrits dans votre mailing list sur un ton bienveillant et punchy.

Les emails de bienvenue sont la base pour vous présenter vous, vos offres et surtout commencer à créer du lien ! Et pourquoi pas faire vos premières ventes ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *