Newsletter e-commerce : 7 éléments qui vous aident à convertir

Jan 10, 2024 | 0 commentaires

Vous avez un e-commerce ? Les bonnes raisons d’envoyer une newsletter ne manquent pas : des e-mails réguliers permettent de maintenir l’engagement de votre audience, de développer une relation de confiance avec vos abonnés et de générer du trafic vers votre magasin en ligne. Bref, c’est un canal de communication essentiel pour dynamiser vos ventes ! Mais pour sortir du lot et vous différencier de la concurrence, il va falloir bien plus qu’un simple e-mail commercial écrit à la va-vite… La forme (le design) compte autant que le fond (le contenu du message) si vous voulez conquérir vos potentiels clients. Dans cet article, on vous révèle quels sont les 7 éléments clés d’une newsletter e-commerce qui capte immédiatement l’attention et qui donne envie d’acheter vos produits.

➕ En parallèle de votre newsletter, n’oubliez pas de mettre en place une stratégie d’e-mail marketing e-commerce complète avec un tunnel de vente conçu pour attirer, convertir et fidéliser vos prospects.

1. Une bannière attrayante qui reflète votre branding

Commençons par le header ou l’en-tête d’e-mail : c’est la toute première chose que votre destinataire aperçoit à l’ouverture du message. Cette partie se situe tout en haut de votre contenu.

Afin d’inciter vos abonnés à poursuivre leur lecture, nous vous conseillons d’intégrer une bannière personnalisée aux couleurs de votre branding. Élégante, fun, colorée, sobre, créative, moderne ou encore minimaliste : à vous de retranscrire votre univers de marque en une image.

Vous trouverez de nombreux modèles de bannières sur l’outil Canva. Vous pouvez également utiliser un template disponible directement dans votre logiciel d’e-mailing. Vous aurez ainsi un header de newsletter de la bonne taille et avec les bonnes dimensions, qui s’affiche parfaitement sur tous les types d’appareils (ordinateur ou mobile).

Une bonne bannière de newsletter e-commerce permet :

  • d’attirer l’œil du lecteur ;
  • d’identifier rapidement votre marque (grâce à votre nom, votre logo, votre baseline, votre palette de couleurs et tous les éléments graphiques qui constituent votre identité visuelle) ;
  • d’offrir une expérience client cohérente et unique ;
  • de transmettre les valeurs que vous souhaitez incarner ;
  • de marquer les esprits et de vous distinguer des autres courriels dans la boîte de réception de vos destinataires.

➡️ Ne négligez surtout pas l’importance du branding en e-mail marketing. C’est en misant sur l’image de marque de votre commerce en ligne que vous allez réussir à créer un lien fort avec vos abonnés.

2. Un contenu principal avec une première phrase accrocheuse

Passons maintenant au corps de votre message, juste en dessous de votre bannière.

Inutile de rédiger une longue introduction ou d’en faire des tonnes, ce serait contre-productif. Au lieu de tourner autour du pot, commencez par une phrase d’accroche qui entre tout de suite dans le vif du sujet.

Ce peut être une question qui interpelle directement le lecteur (avec son prénom), une référence à une actualité brûlante ou encore une phrase qui mentionne un bénéfice immédiat (apprendre quelque chose d’inédit, profiter d’une offre exceptionnelle, résoudre une problématique précise, etc.). Vous pouvez aussi écrire un mail en mode storytelling, avec une accroche qui plante le décor de votre histoire.

L’objectif : susciter l’intérêt, voire titiller la curiosité de vos abonnés pour les inciter à découvrir la suite de votre newsletter e-commerce. Comme pour l’accroche, simplicité et concision sont de rigueur : rédigez un contenu principal court et percutant, avec un message clair et parfaitement compréhensible pour votre public cible.

➡️ On partage avec vous nos meilleurs conseils et divers exemples pour rédiger une bonne phrase d’accroche de newsletter. De quoi vous aider à trouver une formulation " catchy ", adaptée à votre style éditorial.

3. Un premier bouton d’appel à l’action

On y est, vous pouvez d’ores et déjà proposer à vos lecteurs de cliquer pour passer à l’action ! Pour ce faire, placez un premier bouton de call-to-action (CTA) juste après votre contenu principal. 

À vous de choisir l’objectif de conversion de votre newsletter e-commerce : découvrir une collection de produits en particulier sur votre boutique en ligne, utiliser un code promo valable 48 h, shopper les derniers articles disponibles en soldes, souscrire à un abonnement mensuel, participer à un jeu-concours ou encore répondre à un sondage. Tout dépend du sujet principal de votre e-mail.

➡️ Découvrez 50 exemples de boutons de newsletter qui incitent au clic. Cela vous permettra de remplacer le traditionnel " Cliquer ici " par une formulation beaucoup plus originale.

4. Un contenu secondaire sur une ou deux colonnes

Une fois votre premier bouton de CTA placé, n’hésitez pas à ajouter du contenu secondaire avec des visuels attractifs sur une ou deux colonnes. Dans le cas d’une newsletter commerciale, il peut s’agir d’une sélection de produits accompagnée d’un petit texte de présentation. De même, vous avez la possibilité de mettre en avant un article phare ou une nouvelle gamme tout juste sortie.

Si besoin, et si votre contenu secondaire n’est pas trop long, vous pouvez également ajouter un contenu tiers sur 4 colonnes maximum. 

email-relance

5. D’autres boutons d’appel à l’action

Plus vous allez multiplier les boutons d’appel à l’action, plus vous aurez de chances d’augmenter le taux de clics de votre newsletter e-commerce. C’est pourquoi il est recommandé de placer d’autres boutons d’appel à l’action à des emplacements stratégiques au sein de votre contenu secondaire.

Cependant, gardez à l’esprit qu’il faut toujours viser un seul objectif de conversion en e-mail marketing. Par conséquent, évitez de partir dans tous les sens avec des liens vers des fiches produits ou des pages collections qui n’ont rien à voir avec le thème principal de votre newsletter.

6. Des éléments de réassurance

S’il est primordial de capter l’attention de vos prospects, il faut aussi parvenir à les rassurer si vous voulez leur donner envie d’acheter sur votre magasin en ligne.

Par conséquent, nous vous invitons à faire apparaître à la fin de votre newsletter e-commerce plusieurs éléments de réassurance tels que :

  • des avis positifs suite à une commande ;
  • la note moyenne attribuée par vos clients (sur 5 étoiles par exemple) ;
  • des labels qui garantissent la qualité, la fiabilité et la durabilité de vos produits ;
  • vos facilités de paiement ;
  • les points forts de votre politique de livraison ;
  • les mesures de sécurité pour protéger les données personnelles des utilisateurs ;
  • la réactivité de votre service client.

Tous ces éléments ont pour but de renforcer la confiance des potentiels acheteurs vis-à-vis de votre site marchand.

Par ailleurs, notez que vous pouvez ajouter un ultime bouton d’appel à l’action juste après ces éléments de réassurance. Ainsi, le lecteur n’aura pas besoin de revenir un peu plus haut s’il veut passer à l’action : il aura la possibilité de cliquer directement sur votre tout dernier CTA en fin de newsletter.

7. Un footer avec vos réseaux sociaux et un lien de désabonnement

Dernier élément d’une newsletter e-commerce qui inspire confiance et qui incite à agir : le footer, aussi appelé pied de page. Tout comme votre bannière, il doit refléter votre identité de marque.

Cet encadré situé à la toute fin de votre message contient généralement des informations basiques comme vos coordonnées d’entreprise et le fameux lien de désabonnement rapide (obligatoire pour être en conformité avec le RGPD).

Vous pouvez également le personnaliser avec d’autres éléments complémentaires :

  • le lien URL de votre e-commerce ;
  • une adresse mail pour vous contacter directement ;
  • des boutons cliquables qui renvoient vers vos réseaux sociaux ;
  • les grandes catégories de produits que vous commercialisez ;
  • l’essentiel de vos conditions générales de vente ou de vos mentions légales.

➡️ Découvrez toutes les informations à mettre dans votre footer d’e-mail. L’idée n’est pas d’avoir un pied de page hyper dense, mais plutôt de clôturer votre newsletter avec des informations aussi pertinentes que stratégiques.

Une newsletter e-commerce qui convertit à l’achat

Le design d’une newsletter e-commerce qui convertit à l’achat

 Un exemple de newsletter e-commerce qui génère des ventes

Un exemple de newsletter e-commerce qui retient l’attention et génère des ventes

Besoin d’aide pour votre newsletter e-commerce ? 

Vous savez désormais quels sont les 7 éléments clés d’une bonne newsletter e-commerce. Mais au-delà de la mise en page de vos mails, c’est surtout le choix du sujet, de l’angle d’attaque et des appels à l’action qui vont rendre votre message pertinent et attractif aux yeux de vos prospects.

Si vous ressentez le besoin de vous faire accompagner pour votre stratégie e-mailing et/ou la rédaction de vos newsletters commerciales, notre équipe sera ravie de vous aider. Réservez votre appel découverte avec Alexandrina, la fondatrice de notre agence : vous pourrez ainsi faire le point sur vos besoins et sur les solutions qui s’offrent à vous afin d’accroître vos ventes en ligne.

20 TEMPLATES
D’EMAILS DE BIENVENUE

pour accueillir tes nouveaux inscrits dans ta mailing list sur un ton bienveillant et punchy.

Les emails de bienvenue sont la base pour te présenter toi, tes offres et surtout commencer à créer du lien !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *