6 conseils pour écrire une bonne newsletter

Nov 18, 2020 | 0 commentaires

1 – Utilisez un objet attractif 

Dans un monde ultra-connecté où la concurrence dans la boîte de réception est rude, il est primordial que votre objet capte l’attention de votre internaute en 2 secondes.

L’objectif doit être clair et percutant : il résume votre contenu tout en donnant envie à l’internaute d’en savoir plus et d’ouvrir l’email. Faîtes attention à certains mots clés comme «gratuit», «exceptionnel», «offre», « facile », « profit », etc qui peuvent placer votre newsletter dans les spams de vos destinataires.

Si votre titre n’est pas accrocheur, votre message aura beau être intéressant, mais si les abonnés de votre newsletter ne cliquent pas, ils ne le verront jamais.

2 – Soignez votre contenu

Evitez d’envoyer un email trop long. Plus une newsletter est longue, moins elle convertira. Peu de vos abonnés prendront le temps de lire l’intégralité de votre message. Allez directement à l’essentiel avec des phrases courtes et clairs qui décrivent parfaitement le contenu. La newsletter doit rester un amuse-bouche, sa fonction est de faire saliver le lecteur et l’inciter à visiter votre site.

Gardez en tête que vous pouvez perdre des abonnées dès les premières lignes, nous vous conseillons donc de mettre le contenu le plus important au début de votre email.

3 – Travaillez votre bouton Call-To-Action (CTA)

La newsletter est un canal de communication qui encourage vos lecteurs à vous rendre sur votre site.

L’emplacement de votre bouton est essentiel : plus il sera visible, plus il sera cliqué ! Lorsque l’abonné ouvre l’email, il doit apercevoir votre CTA.

Le verbe d’action influe aussi sur votre taux de clic. Préférez des verbes qui attirent davantage l’attention et mettent l’accent sur le bénéfice comme « Je rejoins »,  « J’en profite ».

Enfin, utilisez une couleur qui contraste suffisamment avec l’arrière-plan de votre email et qui respecte votre charte graphique.

Pour plus de détails, je vous laisse consulter cet article CTA : Bonnes pratiques & Exemples

4 – Définissez la fréquence idéale 

Lorsque vous établissez votre stratégie d’email marketing, vous devez définir la fréquence à laquelle vous enverrez vos newsletters. Il n’existe pas de fréquence idéale, cela dépend des marques et des besoins de leurs clients. La bonne fréquence c’est lorsque vous envoyez assez de newsletters pour que vos clients se souviennent de vous et que vous arrivez à les fidéliser.

Attention, à ne pas envoyer trop de messages. Trop d’emails tue les emails. Vos clients risquent de se désabonner.

5 – N’oubliez pas les smartphones

Aujourd’hui, une personne sur deux consulte ses emails sur son mobile. Testez vos newsletters sur mobile avant de les envoyer à vos clients. Ecrivez vos textes suffisamment gros pour que vos lecteurs arrivent à les lire sans difficulté. De même pour les boutons, vos destinataires doivent pouvoir cliquer dessus facilement.

6 – Ciblez, ciblez et ciblez

Lorsque vous élaborez votre stratégie emailing, vous devez connaître les besoins de chacun de vos clients. Tous vos clients n’ont pas les mêmes attentes. Par exemple, Emma qui a 26 ans n’a pas envie de recevoir les mêmes newsletters que Jean, 63 ans. Segmentez vos abonnés en fonction de leur âge, sexe, ville, derniers achats, etc.

Un exemple concret : vous commercialisez des baskets pour enfants, hommes et femmes, vous voulez promouvoir une paire de baskets pour enfant, vous allez donc cibler les parents. Ce produit n’intéressera pas les femmes de 20 ans qui n’ont pas d’enfants. Cela peut même les encourager à se désabonner de votre newsletter.

ET VOILAAA, vous êtes maintenant bien armés pour écrire de belles newsletters pertinentes ! 

20 TEMPLATES
D’EMAILS DE BIENVENUE

pour accueillir vos nouveaux inscrits dans votre mailing list sur un ton bienveillant et punchy.

Les emails de bienvenue sont la base pour vous présenter vous, vos offres et surtout commencer à créer du lien ! Et pourquoi pas faire vos premières ventes ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *